Impossible - 13

smiley : regular_smile Impossible - 13

 

Nous, nous finition pour prouver le puzzle de ce bonheur, qui nous étreignit...

Il fallait bien le faire un jour...

Tous tes dits satin cosmoses... Nous ne pouvions pas bouger facilement.

Au loin, sur le désert ocre, le mirage... le mirage coulait en serpentant...

Je te baise, ma mie...

Oh oui...

je t'écarquille, mes jambes, de ce lent tremblement

Je ne sais pas très bien comment nous fonctionnons ma puce...

De ma bouche un léger baiser suave bave jusqu'à toi...

fourire

_"C'est pas grave, viens"

Tu mens, lasse. Ce temps gage et l'élan gag(n)ent touroujs fouissant dans la lune sous l'airain...

Le live ce n'est pas simple et ta peau lisse grave des énergumènes à front plissé, à crocs de serpent écoulé jusque là, dans un vèlement éclair qui m'écrase d'un coup de poing de sa tête.

S'é(2)tête sont des poings qui me déforent les machoires, écrasant l'épithélium, et les mitochondries du trou capillaire qui s'abandonne, en plein soleil sur les collines blhanches que je mort...

Petite hâme...

Brâmant les coups du sort, la haine cosmique de ce serpent en eau ronge tes libertés. Sur ma gueule et mes côtes altières quand elles sont défenestrées.

Plaquée hors du libre-arbitre elle se tannait fière d'un geste vibrationnel le lent de l'origine du monde, des peurs,

Dans ce sourire amer et plein de gourmandise où j'aime tant plonger...

Les vapeurs s'efforçaient de ne pas se dissiper trop vite, mais nos peaux blanches désobéissaient à ce pacte nordique, un crachat au ciel avait-elle dit, inoculé à la splendeur de l'exorcisme...

Je viens d'où moi, pour faire ocelot au sacré...

C'est hallurissant.

Tu n'as pas joui, alors on a fait enter des âmes, des pieds, des coudes, des effluves bondés de solutions...

Et dans ce charivari d'or (roux) git une explosion, une bienfaisance, un cri

UN CRI ! Ô X,

Croix-moi, tous les atomes en sont gravés.

Les gicleurs de cette bestiace croulaient sous toutes les défaillances.

tu t'es la vulve, tu adorais tant ce cauchemar de tendresse...

On sortait de la voiture.

Crois-moi, ce langage serpentaire démolissant toute réflexion n'a pas d'autre but que de te préparer à la proche lueur de pub où tu voudrais, dans l'apaisement, survolter les douceurs aliennes, les douleurs anciennes,

dans mon thé au quart bonne.

Tu es bonne.

Continue à lire, à écrire,

Ça te sortira de moi, donc du Phiel,

Tu aura

Je te promets.

Je t'aime.

:)

mardi 03 juin 2008 à 09h01 par B l o w n b l u e dans 529
Bonilangot
smiley : regular_smile
Très profond.
de Bonilangot le 2008-06-10 à 22h50



Connectez vous au site si vous avez d√©j√† un compte, ou remplissez les deux champs suivants :
Nom ou pseudo :
Ca sera votre pseudo sur KarmaOS.
Email :
Votre email ne sera communiqué à personne. Il est simplement utilisé pour vous envoyer un code vous permettant de confirmer votre commentaire. Ce système nous permet de lutter efficacement contre le SPAM de commentaires.

OpenID :


Ou bien, vous pouvez vous connecter directement (sans avoir créé de compte au préalable) avec votre openID.

Précédent : Impossible - 12
Suivant : Impossible - 14
 
Hébergé par karmaos.com