Bien qu'elle m'ait dit ce qui va suivre, et même si c'est épisodique, tu n'as pas à t'enfouir :

De quel souffle vis tu
Inconnu que je croise ?
De quel trait souris tu
Derrière l’étrange ardoise ?

L’envie crève d’être vivante
De lui donner une main, un ¬úil
Et autres variantes.

Les mots défaits se taisent
En de douces tortures.
Les vers creusés se plaisent
En des doutes qui perdurent.

De quel regard frôles tu
Passant d’entre les lignes ?
De quel parfum envoûtes tu
Sous l’écran bleu que tu signes ?

Le désir se rêve d’être instant
De lui donner une âme, un coeur
Et mille sentiments.

 

Il n'y avait lumière du rêve d'Herbert, il avait plu. Elle était assise dans la rue de ce petit village perdu dans je ne sais quelles Cévennes, sur un ampli de basse, sans guitare. Je sais que ce n'est pas vrai mais sa longue chevelure blanche débordait sur des deux côtés de son col en jean.

Son visage avait tellement vécu qu'il en était en paix. J'étais à genoux, qui prenaient l'eau.

Ses yeux savaient tout mais en fou qui se respecte, je lui fis leçon :
"_Elisa tu n'as pas tout donné. Tu n'imagines pas ce que tu transportes, quelle épopée spatiale, quelle cargaison de rayons cosmiques, quels bouquets de flueurs gravitationnels. Oh bien sûr, les gouttes d'eau qui par milliers s'éclatent à glisser tout schuss sur ta peau d'immortelle sont autant d'univers qui s'émeuvent sur l'infini des pouvoirs passés de coeurs en coeurs jusqu'à l'impossibilité fictive de la finalité mais, j'ai un sourire qui impulse des aurores boréales sur les limites de ton auréole, belle dame sublime, toile à la fluorescence de  mon imaginaire... Demande à notre dieu, il confirmera les bleuissances indéterministes. Le plat fou qui s'éprend pour un Graal photonique de l'instant ce temps tant tanné d'eidétique et d'entéléchies spongieuses, telles des anémones écrevissières qui bullent des notonectes translucidaires et okapiques, n'a pas d'osmose.
Mon jargon n'est pas d'ordres. Ils valent l'être quand il disparait sous ses identités inconnues. Car il en naît toutes les secondes, j'ai demandé aux nombres. ils me l'ont inféré : le tuteur s'éblouit dans l'allée à foires qui dérivent, telles des nébuleuses glousseuses de rires féminins heureux, par mille et ces cités de super amas lésés jusque dans les frusques lentes de mon atmosphère...
Qui je suis ? ces lettres. Demande à la Terre nette. J'ai dit."

...

Je tirai une bouffée de mon inhalateur et j'observai la belle dame... Tout en grattant un oeil sur l'arrivée de mon langage au tournant...