Naïveté cynique,

Abrutis de libéralisme.

Profit et bien-être.

Amour-argent.

Consumérisme et paupérisation.

Communautarismes, guerre, aveuglement.

Et être soi. Bordel, complexité, indécision.

La plus salope des vocations m'est tombée entre les mains et

Raffinement, confrontation, évolution.

Coeur pour les autres dans l'eau des vagues.

On ne ressent rien.

Je t'emmerde.

C'est beau c'est beau y en a partout pour tous les yeux pour tous les ventres.

Le monde s'enrichit.

On va y arriver.

On avance on crée des choses, tout en douleur en ce qui me concerne.

Paumé jongleur.

Ecarlate antagonie. Métagonie.

Rock.

Persédure.

Déternouvelle.

Moi je fonds, grillé l'histoire.

Business business on va faire du business.

Exploitation.

Commerce tranquille.

Opinion Défloquée.

Et puis vivre et survivre, naviguer dans les oeuvres, n'être d'accord avec rien.

Et avancer.

Ça te fait mal aux couilles de dire que tu vas aimer le futur ?

Tout ce pognon.

Illusion.

Carnassiers requins. EgoïsmeS. Egos-séismes.

Apprendre à exister en tant qu'individu face au monde.

Dieu n'est pas obligé de t'aimer, les jésuites sont athées d'ailleurs :)

Exister, mâcher du chewing avec des lunettes black, et puis finesses finesses.

Travaille en attendant. Ou cherche du travail. Ou faire des affaires. Joue en bourse aussi.

Investis dans l'immobilier. Sauve ta retraite, ils l'ont vendue à la Foirfouille, elle est vendue par p'tits morceaux en train d'être

Calme-toi.

Fais ton truc, de toutes façons tu n'as aucun poids sur les choses.

Prends ton pied, aime ce que tu fais.

Enjoy da world. Dieu est dans le détail. Et le diable aussi.

C'est la teuf avec des bouts de bidoche humaine cramée cisaillée, chimiée, bouffée, décortiquée, décorcelée je ne sais même plus comment dire.

Anonymat.